5 piliers à respecter lors de la création d’un site Internet professionnel

Les 5 piliers de la la création d'un site internet en Suisse

Nous avons vu que votre site Internet devait se retrouver au cœur de votre stratégie Digital Marketing. Comme tous les chemins qui mènent à Rome, de nos jours toutes les campagnes marketing mènent jusqu’à votre site. La différence entre un site vitrine et un site professionnel, c’est l’investissement en temps et en argent qu’on va y consacrer. Un site vitrine est l’équivalent d’une vitrine traditionnelle, elle appelle à peu de frais le chaland et fournit quelques renseignements basiques sur les produits ou les services proposés. Un site Internet professionnel est beaucoup plus que ça, il participe directement au business. Les erreurs dans ce domaine deviennent rapidement source de problèmes et peuvent être à l’origine de véritables fiascos. Tout simplement car du site professionnel va dépendre un pourcentage élevé du chiffre d’affaires, même dans le cas d’un point de vente physique. Les internautes se renseignent et échangent de plus en plus leurs opinions dans les réseaux sociaux, les faux pas y sont sanctionnés sans pitié.

Voici donc un « top 5 » des pires erreurs qu’on ne peut pas se permettre lors de la conception d’un site Internet professionnel, sous peine de perdre beaucoup de temps et d’argent dans un univers de plus en plus concurrentiel.

1 – Guider ses choix stratégiques

Certains musiciens expliquent que le public ressent souvent de manière inconsciente, à l’écoute de la musique ou d’une prestation sur scène, si les artistes aiment leur travail, s’ils le font avec passion. Cela fait toute la différence entre une production fade et purement commerciale et des œuvres d’excellente qualité. Il en est de même dans tous les domaines.

Accordez-vous du temps pour réfléchir aux véritables objectifs de votre site : que souhaitez-vous transmettre ? Quel est exactement votre public-cible ? Est-ce que cela correspond à une tendance actuelle ? Ce sont vraiment des questions basiques, mais elles font la différence parce qu’elles vont influer sur toutes vos décisions futures et vos ambitions à venir.

Un site commencé de manière irréfléchie contraste donc avec un autre clair, bien conçu, d’aspect agréable. Cela reflète l’état d’esprit des initiateurs. Il est évidemment beaucoup plus constructif de bien penser sa stratégie et ses objectifs avant de se lancer plutôt que d’avoir à modifier ses plans à grand-peine en cours de route car dans ce cas les dégâts (directs et collatéraux) peuvent être nombreux.

Certains aspects du manque de préparation stratégique sont d’ordre organisationnel, par conséquent il est crucial :

  • D’avoir une idée claire de ses objectifs,
  • De se ménager assez de temps pour la maintenance du site et de ses mises à jour,
  • De préparer un business plan excluant les prévisions irréalistes,
  • De préparer une étude de marché suffisamment poussée,
  • De tenir compte de la concurrence,
  • De se tisser un réseau de personnes qui vont vous conseiller et vous épauler si nécessaire (croire qu’on peut s’en sortir seul pour concevoir un site Internet à succès est une utopie).

2 – Choisir les bonnes options et des outils appropriés

Les écueils sont nombreux lorsqu’on aborde le côté technique d’un site Internet. Il est avisé de comparer tout d’abord les différents outils et services disponibles pour héberger, actualiser et promouvoir son site. Dans le cadre d’un site Internet professionnel, à moins d’être un webmaster chevronné, il est fort probable que l’on aura à rechercher dès le départ les compétences d’une personne qualifiée pour vous aider à effectuer les choix techniques pointus.

Pour éviter les erreurs de processus lors de la création d’un site Internet professionnel, il est donc conseillé de :

  • Choisir un bon nom d’entreprise ou de marque et un nom de domaine adapté,
  • Faire appel à des prestataires (agences ou indépendants) qui ont de bonnes références,
  • Choisir la bonne plateforme (CMS ou SaaS) et les bons outils,
  • Offrir les garanties de sécurité suffisantes, depuis le chiffrage HTTPS jusqu’aux moyens de paiement sécurisés en passant par la protection des données personnelles.

3 – Soigner le design et les textes (forme et fond)

C’est une évidence mais on ne le répétera jamais assez. Il y a deux aspects essentiels qui frappent les esprits : la pertinence des textes et la présentation générale. En matière de création de sites Internet, il est facile de tomber dans le piège du « fourre-tout » fouillis, alors qu’un design épuré et un texte clair et précis exempt de fautes d’orthographe doit bien évidemment être le but recherché.

Il serait donc dommage…

  • De ne pas disposer d’un logo représentatif et attractif,
  • De ne pas établir ou respecter de charte graphique,
  • D’utiliser des polices de caractère illisibles,
  • D’utiliser des images ou des vidéos hors sujet ou peu alléchantes,
  • De concevoir des navigations tarabiscotées avec des menus peu clairs et situés aux mauvais endroits,
  • D’afficher trop de fenêtres pop-up agaçantes,
  • D’employer des couleurs hérétiques,
  • D’avoir des textes mal traduits ou remplis de fautes d’orthographe.
refonte site

4 – Considérer le SEO et respecter les règles de Google

Évidemment, l’erreur impardonnable serait de négliger à ce point le SEO (Search Engine Optimization ou référencement naturel) que les premiers résultats dans les moteurs de recherche à l’énoncé de votre nom d’entreprise ou de votre marque ne fassent pas apparaître votre site officiel en premier. Ou, pire encore, qu’un commentaire négatif apparaisse à cet endroit. Dans ce cas et de manière fort compréhensible, l’internaute s’en ira, effrayé, aussi vite qu’il était venu !

Le fait est que l’incontournable Google dispose de règles très précises en matière de référencement naturel, souvent mises à jour, ainsi que de nombreux outils pour les webmasters, disponibles dans la Google Search Console et destinés à optimiser les sites Internet pour qu’ils figurent à la meilleure place. Il est primordial, lorsqu’il s’agit d’un site Internet professionnel, de se tenir au courant des principaux critères utilisés pour obtenir un bon positionnement ou ranking. Les noms exotiques des nombreux algorithmes de Google (Colibri, Panda, Pinguin) ne devraient pas faire oublier qu’ils sont en fait des juges souvent féroces des pages web.

meilleure pratique SEO Suisse

5 – Avoir un site responsive en incluant les mobiles

Tout site actuel normalement constitué ne devrait plus être mis en ligne sans s’assurer que les versions mobiles sont parfaitement au point pour les smartphones les plus courants ainsi que pour les tablettes. Ce point rejoint aussi le précédent, dans le sens où Google répertorie dorénavant de manière préférentielle les sites Internet en se basant sur leurs capacités à s’afficher de manière optimale sur les appareils mobiles. On appelle ces sites des sites responsive.

Les meilleurs sites responsive sont des sites qui n’ont pas été créés entièrement automatiquement depuis les versions ordinateur de bureau mais ceux qui ont été créés sur mesure afin d’offrir une expérience utilisateur unique. Oublier que désormais le public des internautes sur mobiles est majoritaire, ne pas avoir de site responsive figure donc dans le top des erreurs à ne pas commettre au cours de la création de son site Internet.

Conclusion

Passer du temps en amont à bien préparer son site Internet professionnel est bien plus avantageux qu’en passer beaucoup en aval à essayer de rattraper ses erreurs de conception… Ainsi, ne pas commettre ces cinq erreurs constitue la clé de voûte d’un site Internet professionnel promis à un bel avenir. « Time is money ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles peuvent également vous intéresser